Encore plus de pièces 
- Exposition collective à Espace Parenthèse
s


20 août au 7 septembre 2018 — Vernissage, jeudi 30 août 2018 à 17 h 30

28 août 2018, 10:55


Espace Parenthèses est fier de présenter l’exposition Encore plus de pièces, réalisée par les artistes : Julie Bellavance, Annie Charland Thibodeau, Delphine Egesborg, Vincent Fournier, Nathalie LeBlanc, Pascale LeBlanc Lavigne, Jean Michel René, Olivier De Serres et Sarah Thibault.



Le groupe d'artiste qui nous a offert Sortie de pièces en juin dernier récidive avec Encore plus de pièces. Espace Parenthèses a donné carte blanche aux 9 artistes de la relève pour qu'ils investissent et habitent la galerie ! 

Ils nous présentent alors chacun une ou deux œuvres, tout droit sorties de leur atelier, sans contraintes autres que l'Espace à investir. Vidéo, sculpture, dessin, peinture, photographie et installations se côtoient donc à notre plus grand bonheur. 



À propos des artistes

Julie Bellavance propose des corpus d’oeuvres lithographiques présentant des dessins raffinés, à la limite de l’abstraction, issus d’observation de fragments naturels. Elle imprime quelques variantes des mêmes images et les met en relation dans un espace de façon à créer des associations ou des rapports de comparaisons entre elles. Finissante à la maîtrise en arts visuels à l’Université Laval, Bellavance a présenté son travail au Québec et en France. Elle a également participé à des résidences de création notamment à l’atelier Presse Papier (Trois-Rivières) et à l’Atelier de l’Île (Val-David). La prochaine aura lieu à la Lithographie-Werkstatt Eichstätt, en Allemagne.




La pratique de Annie Charland Thibodeau s’articule autour d’installations vastes où coexistent des éléments naturels altérés ou d’autres, entièrement composés. De l’interaction entre l’architecture du lieu de diffusion et ses installations s’articule un système à la fois rigide et chargé poétiquement où la familiarité des matériaux est mise à profit par sa capacité à créer un écho sensible et à activer notre rapport à l’espace. Son travail a notamment été présenté au centre Bang, au centre Regart, chez Axenéo7 et au Musée des beaux-arts de Sherbrooke. Elle a également pris part à des résidences d’artistes en Irlande (2015), en Italie (2016) et prochainement au Musée Hafnarborg en Islande (2018).


La pratique artistique de Delphine Egesborg, traversée par la photographie, témoigne d’une fascination pour nos vestiges quotidiens et leur immanquable disparition. Ses recherches l’ont menée à explorer la complexité des archives photographiques comme souvenirs imagés, objets partagés et indices temporels. Elle a présenté son travail à Québec, ainsi qu’à Montréal au centre Arprim comme finaliste du Prix Albert-Dumouchel pour la relève. Au terme de ses études à l’Université Laval en 2016, elle a été récipiendaire de la bourse René-Richard et du prix VU.


Natif de Frampton en Beauce, le peintre et sculpteur Vincent Fournier vit et travaille à Québec. De qualité résolument coloriste, ses oeuvres à la facture naïve arborent des paysages ludiques, des personnages caricaturaux et des motifs félins. Son travail a été présenté en 2014 à Banc d’essai à la Galerie des arts visuels, à Montréal à la galerie Art mûr, puis en 2016 au Symposium d’arts visuels ARTS et RIVES de Lac-Etchemin. Récipiendaire d’une bourse Première Ovation en 2016, il a investi le corridor de l’Oeil de poisson avec une immense oeuvre peinte visible depuis la Côte d’Abraham.



Le travail de Nathalie LeBlanc est motivé par un désir d’investigation : celui de saisir, de retravailler et d’épuiser le contenu ou la forme d’un fragment. Par des processus de transformations et de hasards, elle retravaille une image photographique, une séquence vidéo ou un son dans l’attente de les voir dévier. Ses vidéos ont été présentées lors d’expositions collectives à Québec, Montréal et
Toronto. En 2017, elle participe à une résidence d’artistes à l’Oeil de poisson et à Vu photo. En 2018, elle reçoit une bourse de recherche-création de Première Ovation – arts multi.


Pascale LeBlanc Lavigne réalise des œuvres cinétiques et sonores imprécises qui, de ce fait, mettent à l’épreuve leur propre structure. Malgré la précarité de leurs assemblages, ses réalisations sont conçues avec l’intention qu’elles parviennent à générer des formes aux échos poétiques, dans un état transitoire qui se tend entre création et destruction. Depuis 2015, elle est titulaire d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université Laval, où elle poursuit actuellement une maîtrise dans le même domaine. Ses œuvres ont été présentées dans le cadre de plusieurs expositions individuelles et collectives au Québec, notamment au centre VU Photo, au centre L’Écart, au centre Bang, à Espace Cercle Carré, au Musée de la civilisation, à la galerie de la Manif d’art, à la Galerie des arts visuels de l’Université Laval et à la galerie Art Mûr.




Originaire de Québec, Jean Michel René a fait des études au baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université Laval. Depuis 2014, il développe un corpus d’oeuvres vidéo, photographiques, performatives et installatives où convergent le corps, la durée, l’image et le paysage. Ses oeuvres ont été vues récemment à Québec au Lieu, centre en art actuel, et dans le cadre d’Espaces en pratique, un événement déployé dans les espaces des centres VU et l’Oeil de poisson. Il a collaboré ponctuellement avec plusieurs collectifs d’artistes et regroupements dont Za-oum et Le Tas Invisible, et lors d’événements tels que Les Cabarets mobiles du Mois Multi et Le Bureau de l’a-POST.



Olivier De Serres pratique la peinture. Il a terminé une maîtrise en arts visuels à l’Université Laval en 2016. Il compte à son actif plusieurs expositions individuelles et collectives en galerie ou en contexte d’autodiffusion; principalement à Montréal et Québec, où il vit et travaille.



Sarah Thibault articule sa pratique en installation autour d’une appropriation de la culture visuelle du pouvoir. Puisant son langage dans les arts décoratifs, un intérêt marqué pour la satire l’a menée à utiliser une symbolique stéréotypée suggérant à la fois l’attrait et le ridicule du puissant. À la suite de formations en sculpture et en joaillerie, Thibault a présenté son travail dans le cadre d’expositions individuelles, notamment au Studio Kura (Itoshima, Japon), au centre Regart (Lévis) et à la galerie Art Mûr (Montréal), tout comme dans différents événements et expositions collectives, dont la Manif d’art 8 (Québec). Elle a également pris part à diverses résidences d’artistes au Québec, en Nouvelle-Écosse et au Japon.



Espace Parenthèses a le plaisir d’accueillir des expositions d’artistes professionnels et de la relève. Espace Parenthèses, situé à l’entrée de la bibliothèque du Cégep de Sainte-Foy, est accessible du lundi au jeudi de 7 h 15 à 20 h 45, le vendredi de 7 h 15 à 18 h. Entrée libre.

Visitez la page web de Espace Parenthèses et suivez-nous sur Facebook.


– 30 –


 

Pour informations :    



Isabel Trépanier

Conseillère à la vie étudiante

Responsable de Espace Parenthèses

418 659-6600, poste 3585

espacep@cegep-ste-foy.qc.ca