Exposition Le chant des monstres

Christian Messier à Espace Parenthèse
 
19 février au 9 mars

20 février 2018, 13:37


Espace Parenthèses est fier de présenter l’exposition Le chant des monstres de Christian Messier. 

Le terme (monstre) vient du latin monstrare (monstro, avi, atum), qui signifie « montrer », « indiquer », et monstrum (rattaché au verbe monere « avertir »), non forcément péjoratif.
 Le monstre est ce que l’on montre du doigt, et aussi ce qui se montre, ce qui traduit la puissance divine de la Création, capable de mettre du désordre dans l’ordre ou le contraire, provoquant soit la terreur, soit l’admiration. L’écart avec la norme est à double sens, la frontière s’efface entre les monstres et les merveilles. (Source : Wikipédia)

Christian Messier crée des comportements. Des images de comportements qui s’obstinent à échapper à la compréhension. Que se passe-t-il dans ces scènes ? Quelle est la motivation de ces personnages ? La question reste ouverte ; elle ne se résout jamais entièrement. L’événement monstrueux se déroule dans les pensées et chaque dénouement possible nous ramène au point de départ : l’image, comme si nous étions piégés dans celle-ci, condamnés à vivre et revivre la scène qui n’en finit plus de faire jouer ses possibles sans jamais déboucher sur la conclusion des multiples récits. Et bien que la grotesque image d’une chorale de monstres fasse bien rire, la chanson est une ritournelle sans fin qui nous ramène, elle aussi, au même point de départ, cette image figée peuplée de personnages au comportement intrigant.
 


L’exposition Le chant des monstres présente plus d’une dizaine de tableaux, ainsi qu’un recueil de récits. Chaque tableau est une sorte de collage, c’est-à-dire que des éléments de différentes provenances sont réunis pour former une collaboration étrange ; pour jouer à un jeu dont les règles sont obscures. Ou bien des éléments sont enlevés de l’image originale pour en faire une nouvelle histoire. Dans tous les cas, la connexion entre les différents éléments fonctionne plus selon des critères intuitifs que selon une certaine logique qui découle des conventions. Au-delà de l’étrangeté des comportements, il y a aussi le statut ambivalent des tableaux, qui par la forte présence de la matière et des gestes picturaux, nous place dans un entre-deux, à osciller entre la profondeur de l’image et la présence matérielle de l’objet. Le spectateur se trouve condamné à faire des allers-retours entre sa capacité à reconnaître des éléments représentés et celle de percevoir les qualités matérielles des tableaux. Il se trouve entre l’illusion et le réel.
 


Puis, il y a ces cinq récits qui seront disponibles sous la forme d’un petit livre. Cinq histoires inspirées de quelques tableaux. Celles-ci ne racontent pas ce qui se passe dans les images, elles empruntent une des nombreuses pistes possibles et inventent le hors champ de l’image. Les histoires vont ailleurs, elles deviennent autonomes et se lisent indépendamment des œuvres qui les ont inspirées. Si les tableaux invitent à imaginer notre scénario, les histoires, elles, invitent à créer nos images, nos chants, nos monstres.



Christian Messier vit et travaille à Montréal. Ancien étudiant du Cégep de Sainte-Foy, il a complété un baccalauréat et une maîtrise en arts visuels à l’Université Laval. En performance, il a participé à plusieurs événements dans une douzaine de pays. On l’a aussi vu à Live Biennale à Vancouver, Viva ! Art action à Montréal, à la Biennale d’art performatif de Rouyn-Noranda, 7 a * 11d à Toronto à la Manif d’art de Québec et à la Rencontre internationale d’art performance de Québec 2000 et 2002. En peinture, son travail a été présenté entre autres à l’Œil de poisson, à Pan ! Peinture dont il est l’un des fondateurs à la galerie Verticale à Laval, à l’Écart à Rouyn-Noranda, à la galerie Laroche/Joncas à Montréal. Plus récemment, il a exposé à la Galerie l’Œuvre de l’autre et au Lobe à Chicoutimi à Regart à Lévis ainsi qu’à Clark à Montréal en plus de réaliser une résidence de création à Est-Nord-Est à Saint Jean-Port-joli. Il était aussi l’auteur du magazine Web Punctum qui traitait des arts visuels au Québec. Christian Messier est représenté par la galerie Laroche/Joncas. 
 


Espace Parenthèses a le plaisir d’accueillir des expositions d’artistes professionnels et de la relève. Espace Parenthèses, situé à l’entrée de la bibliothèque du Cégep de Sainte-Foy, est accessible du lundi au jeudi de 7 h 15 à 20 h 45, le vendredi de 7 h 15 à 18 h. Entrée libre.

Visitez la page web de Espace Parenthèses et suivez-nous sur Facebook.


- 30 -

 

Pour informations :    


Isabel Trépanier

Conseillère à la vie étudiante                                                                                                                                                      
Responsable de Espace Parenthèses

418 659-6600, poste 3585
espacep@cegep-ste-foy.qc.ca
 



Geneviève Bastien

Conseillère en communication
Service des communications

418 659-6600, poste 3748

gbastien@cegep-ste-foy.qc.ca