Comment réagir en situation d'urgence?

Le Cégep de Sainte-Foy est doté d’un vaste plan de mesures d’urgence, qui couvre un ensemble de mesures qu’un établissement d’enseignement doit mettre en place pour assurer la sécurité des personnes qui le fréquentent.

La gestion des mesures d’urgence est sous la responsabilité de la directrice des ressources matérielles, Mme Nadine Béland. Elle s’appuie sur l’intervention concertée d’un nombre de personnes ayant des tâches particulières, par secteurs. Ces responsables de secteurs reçoivent une formation spécifique qui vient baliser leurs actions lorsqu’une opération de mesures d’urgence est déclenchée.

Vous trouverez, sous les onglets suivants, les consignes de sécurité qui vous permettront de réagir adéquatement dans différentes situations urgentes qui peuvent survenir au Collège. Vous pouvez également télécharger le plan d'évacuation (PDF), qui indique les différentes zones de rassemblement.

Évacuation

Règles importantes à suivre au son de l’alarme ou de l’avis d’évacuation

  • Arrêtez toute activité dans le secteur devant être évacué.
  • Suivez les directives émises par le responsable de secteur ou un chercheur.
  • Soyez attentif aux messages qui peuvent être diffusés à votre attention.
  • Fermez toute source d’ignition possible avant de quitter les lieux.
  • Apportez vos effets personnels seulement s’ils sont à la portée de la main.
  • Évacuez le bâtiment par la sortie d’urgence spécifiée par le responsable de secteur ou un chercheur.
  • Dirigez-vous vers le lieu de rassemblement désigné et attendez-y les instructions.
  • Demeurez regroupés au lieu de rassemblement, ne quittez pas les lieux.
  • Ne retournez jamais à l’intérieur du lieu évacué avant l’ordre de réintégration.

Ce qu’il faut savoir

  • Sachez qu’il n’y a pas de pré-alarme audible. Lorsqu’un détecteur ou qu’une station manuelle est activée, aucune alarme n’est audible. Le signal n’est envoyé qu’au poste de garde du Service de sécurité. Les agents du Service de sécurité disposent d’un délai de 5 minutes pour s’assurer du bien-fondé du signal, délai au-delà duquel l’alarme générale se déclenche automatiquement. En cas de confirmation positive, l’alarme générale est aussitôt activée pour l’évacuation et immédiatement, le Service de sécurité transmet l’information aux pompiers de la Ville de Québec.
  • Évacuez. Les pompiers risquent leur vie à chaque fois qu’ils doivent entrer à la recherche d’une personne manquante. Lorsque l’alarme retentit, il est obligatoire d’évacuer.
  • En dehors des heures régulières de travail, il est de la responsabilité de la personne en autorité de s’assurer de l’évacuation du local, du laboratoire ou du secteur dont elle a la charge au moment de l’alarme.
  • Ne restez pas aux abords du bâtiment car cela nuit au travail des intervenants. Dirigez-vous vers le lieu de rassemblement désigné.
  • N’obstruez pas les accès au lieu de rassemblement. Dégagez les entrées afin de permettre aux personnes évacuées de s’abriter.

Ordre de réintégration

Une fois que la situation revient à la normale et qu’il n’y a plus de risque pour les occupants, seul le coordonnateur des mesures d’urgence peut ordonner la réintégration des lieux évacués après en avoir reçu préalablement l’autorisation des services de protection publique.

Opération tempête

Ce qu'il faut savoir en cas de tempête de neige ou de verglas

Lorsque les conditions météorologiques l’exigent, la direction du Cégep peut décréter la suspension de l’ensemble de ses activités :

  • s’il s’agit de la suspension des activités de l’avant-midi, la décision est diffusée avant 6 h 30;
  • s’il s’agit de la suspension des activités de l’après-midi, la décision est diffusée dans la mesure du possible deux heures avant la fermeture :
  • s’il s’agit de la suspension des activités de la soirée, la décision est diffusée avant 16 h.

Cette décision est communiquée de la façon suivante :

  • Site web du Cégep, la page Facebook et la page Twitter
  • Radio et télévision
  • Courriel envoyé aux employés
  • Message à l’intercom
  • Message sur la boîte vocale téléphonique du Cégep
  • Message sur le Portail aux étudiants et aux employés

Par ailleurs, si aucun avis n’est émis aux heures indiquées précédemment, la communauté collégiale doit considérer que l’ensemble des activités annoncées pour la plage couverte se tiendra comme prévu.



Critères de décision

La prise de décision liée à la suspension des activités repose sur un ensemble de critères :

  • les conditions et les prévisions météorologiques diffusées par Environnement Canada
  • la difficulté pour les sociétés de transport en commun desservant le territoire de maintenir leur service
  • l’état des routes observé par le ministère des Transports du Québec
  • l’état des rues et des avenues observé par les services de police desservant le territoire
  • l’état des stationnements, des rues, des avenues ainsi que des entrées des bâtiments du collège observé par le personnel affecté à la sécurité

Malheureusement, nous ne saurions prendre en compte dans ces décisions des considérations personnelles liées à la localisation des membres de la communauté collégiale. Il en va de chaque individu d’assurer sa propre sécurité en fonction de sa situation particulière.

Ajustement au calendrier scolaire

Au secteur régulier

Le règlement sur le régime des études collégiales (RREC) impose un minimum de 82 jours d’activités d’enseignement et d’évaluation.  Les journées annulées à cause de tempêtes doivent être reportées. À chaque fois, la Direction des études évalue la situation et élabore un nouveau calendrier scolaire qui respecte l’exigence de 82 jours. Ce calendrier est diffusé dans les 48 heures qui suivent. Dans le cas où les activités sont annulées en cours de journée, les professeurs apportent les ajustements requis à leur planification pédagogique, dans ce cas le calendrier scolaire n’est pas modifié.

Au secteur de la formation continue

Des ajustements seront apportés selon les particularités des programmes. Les professeurs en aviseront les étudiants.

Incendie

Si vous constatez un début d’incendie, en premier lieu, assurez votre sécurité et ensuite :

Appliquez le principe S.A.F.E

  • SAUVER Déplacez ou évacuez toute personne située à proximité du foyer d’incendie.
  • ALERTER Donnez l’alerte en tirant une station manuelle d’incendie ou avisez le Service de la sécurité en composant le poste 5555.
  • FERMER Isolez le secteur touché par l’incendie en fermant les portes et les fenêtres.
  • ÉTEINDRE Utilisez un extincteur portatif pour éteindre le foyer d’incendie, si c’est possible et sécuritaire.

Lorsqu’un signal d’alarme incendie retentit, il s’agit d’un ordre d’évacuation :

  • Cessez toute activité.
  • Quittez le bâtiment par l’issue la plus près.
  • Rendez-vous aux points de rassemblement désignés.
  • Demeurez attentif aux messages diffusés.

Suivez les directives particulières émises par les membres de l’équipe d’évacuation.

Fuite de gaz

Si vous constatez une fuite de gaz propane ou naturel : 

  • Éloignez toute personne qui se trouve à proximité de la fuite.
  • Avisez le Service de la sécurité en composant le poste 5555.
  • Ne manipulez aucun objet susceptible de produire une étincelle ou une flamme (briquet, téléphone situé dans la pièce où est localisée la fuite de gaz, interrupteur ou appareil électrique, lampe de poche, station manuelle d’incendie, etc.)
  • Ouvrez les fenêtres pour ventiler la pièce, si possible.
  • Fermez la porte de la pièce afin d’isoler la fuite.
  • Éloignez-vous le plus possible de la fuite.

Si vous travaillez directement près d’une source de gaz, fermez la source d’alimentation de gaz.

Individu armé

Actions à privilégier : Fuir ou se barricader

Fuir

  • Restez calme.
  • Prenez la sortie de secours la plus proche, facilement accessible et sécuritaire.
  • Avisez le plus rapidement possible le Service de la sécurité en composant le poste 5555 ou composez directement le 9-911.
  • Évacuez en laissant vos mains levées (ce geste minimise les risques d’être perçu comme un suspect).
  • Suivez les directives des policiers à la sortie du bâtiment.
  • Renseignez les policiers à la sortie du bâtiment, s’il y a lieu.

Se barricader dans une pièce

Lorsqu’il est possible de se barricader dans une pièce,
vous devez :

  • Permettre à d’autres personnes de s’y réfugier avant de fermer la porte.
  • Refermer et verrouiller la porte, si c’est possible.
  • Placer des objets devant la porte (tables, chaises, poubelle, etc.) afin de ralentir l’accès à la pièce à l’individu armé.
  • Fermer les lumières.
  • Vous coucher sur le sol (si possible le long d’un mur) et vous abriter avec une table.
  • Garder le silence et n’attirer pas l’attention par le bruit (ex. : éteindre les sonneries de cellulaire).

Une fois barricadé, il vous faut :

  • Signaler votre présence soit en composant le numéro d’urgence 5555 ou le 9-911, ou la manifester en agitant un chandail à une fenêtre.
  • Inscrire sur une feuille le nombre de personnes présentes dans la pièce, en indiquant le nombre de blessés, et l’afficher dans une fenêtre externe.
  • Évaluer la possibilité de quitter l’immeuble de façon sécuritaire (par une fenêtre, par un escalier de secours).
  • Ignorer l’alarme incendie à moins qu’il y ait des indices de feu .
  • Attendre que les policiers viennent vous chercher.

Si on tente de défoncer la porte, sachez que ce ne sont pas les policiers. Les policiers ne défoncent pas les portes, ils demandent votre collaboration et vous communiquent des ordres clairs.

Autres informations importantes :

  • Évaluez votre environnement.
  • Fuyez les lieux si vous le pouvez et à défaut de le pouvoir, cachez-vous.
  • Ne déclenchez pas de station manuelle d’incendie.
  • Évitez d’être une cible immobile ou de devenir une cible en vous approchant de la personne menaçante.
  • Ne vous adressez pas à l’agresseur et tentez encore moins de tenir des propos dissuasifs.
  • Adoptez une attitude de soumission, baissez les yeux, évitez de le croiser dans sa course.
  • Augmentez la distance entre lui et vous.
  • Alertez les personnes autour de vous.

Source : Service de police de la Ville de Montréal, 2008

Alerte à la bombe

Si vous recevez un appel à la bombe : 

  • Demeurez calme.
  • Soyez poli et courtois.
  • N’interrompez pas l’appelant.
  • Notez tous les détails (numéro de téléphone de l’appelant, sexe, âge, type de voix, accent).
  • Avisez le Service de la sécurité en composant le poste 5555.
  • Remplissez le Formulaire Appel à la bombe PDF.
  • Ne déclenchez pas de station manuelle d’incendie.
  • Gardez-vous de discuter de l’appel afin de préserver les informations factuelles.
  • Restez en place jusqu’à l’arrivée des autorités policières ou des agents de sécurité.

Lorsque vous interrogez l’appelant, vous  devez, si possible, poser les questions suivantes afin d’être en mesure de remplir le formulaire : 

  • Où avez-vous mis la bombe ?
  • Dans combien de temps va-t-elle exploser ?
  • Pourquoi avez-vous posé cette bombe ?
  • Quel genre de bombe est-ce ?
  • Quel est votre nom ?

Colis suspect

Dans le cas d’un colis suspect, soyez toujours prudent et sachez différencier ce qui est normal de ce qui est insolite.

Si vous découvrez une lettre ou un colis suspect :

  • Évitez de toucher le colis.
  • Ne recouvrez pas le colis.
  • Avisez le Service de la sécurité en composant le poste 5555.
  • Ne déclenchez pas de station manuelle d’incendie.
  • Évacuez le secteur dans un rayon de 30 mètres si le colis est plus que suspect.
  • Suivez les consignes qui seront transmises.

Voici les indices qui peuvent vous aider à identifier un colis suspect :

  • Lettre ou colis insolite inattendu.
  • Poids excessif par rapport au format de l’enveloppe ou du colis
  • Mentions restrictives : confidentiel, personnel, urgent, à livrer immédiatement, à remettre en main propre, etc.
  • Adresse composée de lettres découpées et collées.
  • Présence de poudre ou d’abrasif.

POSTES-CANADA
www.postescanada.ca/cpo/mr/assets/pdf/aboutus/suspiciousmailposter_fr.pdf

Contaminant atmosphérique extérieur

Si vous êtes témoin de la présence dans l'environnement extérieur d'une source de contamination qui atteint ou est susceptible d'atteindre les occupants de l'établissement :

  • Avisez le Service de la sécurité en composant le poste 5555.
  • Donnez votre nom.
  • Décrivez la situation.
  • Indiquez les symptômes ou malaises ressentis.
  • Confinez-vous.

Procédures de confinement

  • Fermez les portes donnant accès à l'extérieur.
  • Fermez les fenêtres.
  • Fermez les portes des locaux adjacents.
  • Demeurez attentif aux signes d'une intoxication.
  • Avisez le Service de la sécurité de toute situation particulière en composant le poste 5555.
  • Ne prenez pas les ascenseurs afin d'éviter les mouvements d'air.

Matière dangereuse

Si vous constatez un déversement de matière dangereuse vous devez, en premier lieu, assurer votre propre sécurité et ensuite :

  • Déplacez ou évacuez toute personne située dans la pièce ou à proximité du lieu du déversement.
  • Ne déclenchez pas l'alarme incendie.
  • Avisez le Service de la sécurité en composant le poste 5555.
  • Ouvrez les fenêtres, si possible.
  • Isolez la pièce touchée par le déversement en fermant les portes.

Rendez-vous dans les plus brefs délais au bureau de la sécurité afin de transmettre de l'information (D-236).

Inondation ou refoulement

Si vous constatez une fuite d'eau importante ou un refoulement important d'égout :

  • Avisez immédiatement le Service de la sécurité au poste 5555.
  • Éloignez toute personne à proximité du risque.
  • Si possible, tentez de mettre une poubelle ou un récipient en dessous de la fuite, afin de réduire l'étendue des dégâts.
  • Si possible, éloignez ou abritez les équipements spécialisés.

Si la zone sinistrée est trop étendue :

  • Tenez-vous éloigné de la zone inondée.
  • Évitez le contact avec l'eau afin de ne pas être électrocuté.
  • Fermez les portes du local sinistré.
  • Conformez-vous aux directives.

Acte violent

Menace proférée ou possibilité d'acte violent

Si vous êtes menacé verbalement ou percevez la possibilité qu'un acte violent puisse être commis :

  • Avisez le Service de la sécurité en composant le poste 5555.

Acte violent en déroulement

Si vous êtes témoin d'un incident violent ou potentiellement violent :

  • Avisez le Service de la sécurité en composant le poste 5555.

Dans les deux cas, décrivez la situation :

  • Quelle est la nature de la menace ?
  • Où est située la menace ?
  • Quand avez-vous vu la personne menaçante la dernière fois ?
  • Y a-t-il des victimes ? Si oui, combien et où se trouvent-elles ?
  • Qui est l'auteur de l'acte violent ? Quelle est sa description ?

Pénurie ou contamination de l'eau

Toute personne qui constate une interruption, pénurie ou contamination de l'eau potable doit :

  • Aviser le Service de la sécurité en composant le poste 5555.

Si l'interruption, la pénurie, ou la contamination de l'eau affecte leur secteur, les employés doivent :

  • Suivre les consignes en cas d'urgence.
  • Respecter l'interdiction de consommer l'eau des fontaines et du robinet.
  • S'assurer que, malgré la disette, les mesures d'hygiène de base soient respectées.
  • S'assurer que toute personne respecte le plan de rationnement.

Panne électrique

Si une panne électrique se produit :

  • Immobilisez-vous et attendez la mise en marche des unités d'éclairage d'urgence.
  • Rassurez les personnes autour de vous.
  • Regagnez votre service en empruntant les escaliers.
  • Dans un ascenseur en panne, utilisez le téléphone d'urgence pour signalez votre présence.
  • Utilisez uniquement des lampes de poche pour vous éclairer. N'employez pas de flamme nue.
  • Anticipez la possibilité qu'il y ait un arrêt impromptu de la génératrice.
  • Conformez-vous aux directives émises.