Outils » Vernier
 
 
     
 

A) Le pied à coulisse

 

Le pied à coulisse possède un vernier mobile. L’échelle principale sur le pied à coulisse est graduée en millimètres tandis qu’un centimètre sur le vernier est divisé en dix intervalles de 0,9 mm. Pour lire l’ouverture des mâchoires du pied à coulisse, on lit la position indiquée sur la graduation par la première ligne du vernier. La décimale suivante est donnée par la division du vernier qui coïncide avec une des graduations du pied à coulisse.

 

 

La lecture sur la graduation (vis-à-vis le zéro du vernier) est 2,9. La décimale suivante est la ligne du vernier qui coïncide avec une ligne de la graduation: ici c’est la huitième. La lecture est alors 2,98. Dans la plupart des cas, on se limite à la plus petite graduation du vernier et non la moitié de sa plus petite graduation.

Dans l’exemple suivant, le vernier est divisé en 20 intervalles, ce qui permet de lire jusqu’au 0,005 cm.

 

La lecture serait (en supposant que la flèche indique la division qui coïncide) 7,965 cm.

 

B) Le micromètre

 

Le micromètre possède un tambour qui est une vis dont le pas est exactement 0,5 mm. Lorsqu’on fait tourner le tambour d’un tour complet l’ouverture a varié de 0,5 mm. L’axe principal est gradué en millimètres et en demi-millimètres. Le tambour est divisé en 50 parties égales: chaque division  correspond à un déplacement de 0,01 mm. Pour lire la mesure, on lit la graduation indiquée par l’axe et on ajoute la valeur indiquée par le tambour. On utilise toujours le cliquet à l’extrémité de l’appareil pour le fermer.

 

a lecture serait 6,36 mm.

 
 
 
Dernière mise à jour : 08/07/2004
 
  Version imprimable